Hémorroides

Les hémorroïdes sont une structure normale, présente chez tout individu adulte. Il existe les hémorroïdes externes et les hémorroïdes internes. C´est une distinction importante pour la prise en charge thérapeutique.

La pathologie Hémorroïdaire est très fréquente. Il s’agit plus d’une pathologie inflammatoire et/ou mécanique que d’une pathologie purement vasculaire comme on l’imagine souvent.

Cette pathologie peut être soignée, selon le stade de la maladie, soit médicalement, soit par des méthodes instrumentales visant à fixer les plexus hémorroïdaires (scléroses par photocoagulation infrarouge ou par injections, ligatures élastiques, ligatures des artères hémorroïdaires) soit par cure chirurgicale.

Fissure anale

est une ulcération douloureuse située à la partie externe de l’anus.

Elle est responsable de douleurs anales souvent très intenses et de saignements déclenchés par la défécation. Le botox peu être un remède pour détendre le muscle.

Ce n’est qu’en cas de chronicité ou de complication qu’il faudra faire appel à la chirurgie.

Les abcès et fistules de l´anus

La fistule anale est la conséquence de l’infection d’une des glandes situées à l’intérieur de l’anus.

La fistule fait communiquer l’intérieur du canal anal avec la peau de la marge anale où se constitue l’abcès.
Le trajet de la fistule peut être plus ou moins long, plus ou moins complexe.
Sa symptomatologie est dominée par un syndrome douloureux intense et parfois fébrile.
Son traitement ne peut être que chirurgical, le traitement médical ne fait bien souvent que refroidir l’abcès, et repousser l’échéance chirurgicale.

Au stade d’abcès, le traitement qui doit être chirurgical, se fait en urgence, pour évacuer le pus et soulager la douleur.

Si le trajet est superficiel, la fistule est traitée dans le même temps. Si le trajet est profond, un séton (drain élastique) est mis en place dans la fistule pour limiter le risque de récidive d’abcès. Dans un deuxième temps, une nouvelle intervention chirurgicale va permettre de traiter la fistule. Plusieurs techniques sont envisageables, selon la complexité de la fistule mais toutes veillent à préserver la continence.

Thrombose anale

La thrombose hémorroïdaire externe simple résulte d’une hémorragie sous-cutanée de la marge anale.
Le caillot, de quelques millimètres à quelques centimètres, s’accompagne d’un œdème plus ou moins important.

Pour soulager le patient, les thrombose d´une certaine taille sont traité chirugicalement.