Hernies

Il existe plusieurs couches sur la paroi abdominale, avec des zones de faiblesse. Ce sont des endroits où les muscles de la paroi sont très fins et sont traversées par différents éléments comme des artères et des veines

C’est à ce niveau que vont se développer les hernies : le péritoine va passer entre les muscles en formant un petit sac (comme si on appuyait avec un doigt dans un ballon de baudruche). Ce petit sac est appelé hernie. L’intestin peut passer en partie dans le sac pour aller jusque sous la peau.

Dr. Wittig s´est specialisé en diagnostique et traitement de hernies.

Laparoscopie

Cette intervention consiste à examiner sous anesthésie générale l’intérieur de l’abdomen à l’aide d’un appareil d’optique de quelques millimètres de diamètre introduit par une petite incision au niveau du nombril. Certaines interventions peuvent être réalisées par cette technique à l’aide d’instruments fins introduits par d’autres petites incisions sur le ventre.

Parfois, l’intervention s’arrête après l’examen de l’abdomen: c’est une laparoscopie
diagnostique.Elle permet de rechercher une anomalie indécelable par d’autres moyens.

Chirurgie de l´épiderme

Un lipome est un nodule bénin se composant de cellules de tissus adipeux. Ils peuvent avoir un noyau dur ou être remplis de liquide. Leur forme est ronde ou ovale avec ou sans ramifications. Ces petites boules sous-cutanées varient de taille de quelques millimètres à quelques centimètres.

Pour exclure toute forme malicieuse, le lipome est envoyé aux laboratoire pour une analyse.

Ongles incarné

Le développement d’un ongle incarné est un problème douloureux qui nécessite une prise en charge médicale.

Les opérations chirurgicales permettant de traiter un ongle incarné se déroulent généralement sous anesthésie locale et en ambulatoire

Verrue

Les verrues sont de petites tumeurs bénignes cutanées qui peuvent se manifester soit en relief sur la peau, soit incrustées dans la peau cutanée.

La cause en est un virus de la famille des papillomavirus et à ce titre sont contagieuses surtout en cas de contacts répétés et encore plus s’il y a des petites excoriations plantaires qui favorisent la pénétration cutanée du virus.

Un appel à la chirugie évite souvant les récidives.